Pour vos réceptions des fêtes

Pour vos réceptions des fêtes

Le plaisir des amuse-bouches – 1 coupe, 1 cuisson, 3 idées

  • Déposer un rôti de cuisseau ou de contre-filet de Veau de lait du Québec dans un plat peu profond allant au four.
  • Saler et poivrer.
  • Cuire à découvert, à 325 °F (160 °C) pendant environ 45 min à 1 h ou jusqu’à ce qu’un thermomètre indique 150 °F (66 °C). L’intérieur doit être légèrement rosé. Un rôti de 1 kg (2 lb) donne environ 30 bouchées.
  •  
    Truc : Afin d’obtenir de fines tranches, couper le rôti une fois refroidi. Prévoir environ 6 bouchées par convive.

  1. Mini vol-au-vent au veau de lait et mandarines
    Farcir la cavité du vol-au-vent de veau de lait émincé, garnir de fromage à la crème et déposer une mandarine en conserve bien égouttée sur le dessus.
     
  2. Mini-brochette au veau de lait, fromage suisse et cornichons sucrés
    Enrouler un cornichon sucré de fromage suisse tranché finement et d’une tranche de veau de lait émincé. Piquer d’un cure-dent.
     
  3. Émincé de veau de lait et confit d’oignons sur croûton
    Tartiner un croûton de pain baguette de confit d’oignons du commerce et déposer quelques tranches d’émincé de veau de lait.
     

 

Un cocktail qui a du punch!

Ingrédients

  • 1 l (4 tasses) de cocktail de canneberges blanches
  • 80 ml (1/3 tasse) de sirop d’érable
  • 125 ml (1/2 tasse) de rhum
  • 500 ml (2 tasses) d’eau pétillante nature
  • Glaçons
  • Canneberges congelées

Préparation
Dans un pichet, mélanger les 4 premiers ingrédients.
Déposer quelques glaçons et canneberges dans des verres et remplir de punch.
Délicieux à l’apéro ou en digestif! Préparer une version sans alcool pour les enfants. Ils adoreront!
 

 

Les étapes d’une réception réussie!

  1. Choisir son menu
    Prévoir ce que vous servirez pour toutes les étapes de la soirée : cocktails et amuse-bouches, entrées, plat principal, accompagnements, desserts, digestifs et grignotises de fin de soirée.
     
  2. Penser le menu en fonction du nombre d’invités
    Pour les réceptions comptant un grand nombre de convives, mieux vaut choisir des mets qui demandent peu de cuisson de dernière minute. Opter pour une soupe, un potage ou une entrée froide pour débuter le repas et préférer les plats en sauce, les pâtés à réchauffer ou les rôtis que l’on peut oublier quelques minutes de plus au four. Moins il y a de cuisson de dernière minute, moins il y a de stress!

    Recettes parfaites :

    Lorsqu’il y a moins d’invités, il est alors possible d’offrir des recettes demandant de la préparation de dernière minute sans trop augmenter le stress entourant la réception.

    Recettes parfaites :

  3. Tester le menu à l’avance
     
  4. Prévoir le montage de la table (couverts, centre de table, décorations)
     
  5. Élaborer une grille de préparation
    Déterminer ce qui peut être préparé et congelé plusieurs jours ou semaines à l’avance : tourtières, ragoût, etc.

    Déterminer ce qui peut être fait un ou deux jours à l’avance : peler et couper les légumes, mesurer les ingrédients, soupes et potages, biscuits, etc.

    Déterminer ce qui sera préparé la journée même : amuse-bouches, accompagnements, gâteaux, montage de la table.

    Déterminer ce qui sera fait à la dernière minute : punch et cocktails, desserts flambés, cuisson des amuse-bouches chauds, préparation des viandes poêlées, etc.

  6. Le moment venu, passer à l’action!
     
  7. Profiter de ces beaux moments en famille ou entre amis.